Guide : c’est quoi une dalle QD-OLED ?

    Lors du CES 2022, nous avons découvert de nouveaux écrans sur une base d’un panneau QD-OLED comme l’Alienware AW3423DW. Mais savez-vous vraiment ce que c’est une dalle QD-OLED ? Nous allons y répondre. Il faut savoir que Samsung Display va produire en masse ces panneaux QD-OLED 4K de 55″ et 65″ pour ses téléviseurs et pour les TV Sony A95K. Mais l’entreprise produit aussi des panneaux 34″ pour les moniteurs PC, c’est d’ailleurs lui qui a été utilisé pour l’écran Alienware et sera aussi présent sur des écrans Samsung.

    La première génération de panneaux QD-OLED dispose d’une profondeur de couleurs en 10 bits avec un taux de rafraîchissement maximal de 144 Hz pour les téléviseurs et un maximum de 175 Hz pour les moniteurs. Toutefois, les générations futures pourront aller beaucoup plus haut.

    Guide : c'est quoi une dalle QD-OLED ?

    QD-OLED VS OLED ?

    Tout d’abord, le QD devant la mention OLED vient de Quantum Dot. Cette technologie nous vient de chez Samsung Display. Comme l’OLED classique, avec un tel panneau, chaque pixel crée sa propre lumière, ce qui a pour effet d’avoir un excellent contraste (considéré comme infini) puisque pour le noir, le pixel n’émet simplement aucune lumière. En comparaison, une dalle LCD classique a besoin d’un rétroéclairage externe : généralement des bandes LEDs positionnées sur les côtés du panneau.

    L’OLED classique de LG (WOLED) repose sur un brevet de Kodak datant de 1987. Ici, l’entreprise utilise des pixels blancs avec l’ajout d’un filtre entre les pixels et la dalle. En effet, les pixels bleus ont une durée de vie bien plus courte que les rouges et vert (8 000 heures contre 100 000 heures). Le filtre utilisé est composé des couleurs RVB, soit Rouge, Vert et Bleu. De cette manière, le bleu ne meurt pas trop rapidement sur le panneau. En revanche, ceci a pour effet que les pixels blancs perdent de 30 à 40 % de la luminosité en passant à travers le filtre. Par conséquent, ces dalles ont beaucoup de mal à afficher des éléments très lumineux saturés en couleurs.

    Les panneaux QD-OLED ne présentent plus ce problème et sont capables d’afficher des éléments très lumineux en gardant une bonne saturation de couleur : nous n’avons plus de sous-pixel blanc. En effet, les panneaux QD-OLED de Samsung Display utilisent des sous-pixels bleus avec des convertisseurs de couleur à points quantiques rouges et verts et non des filtres. Cela permet de créer des couleurs plus pures et Samsung a démontré les avantages en comparant les panneaux côte à côte. De même, les écrans QD-OLED subissent moins de reflets sur la dalle.

    sous-pixel panneau QD-OLED

    C’est aussi pour ces raisons que les panneaux QD-OLED offrent de meilleurs angles de visions que les panneaux OLED classiques. De même, la qualité de l’HDR est tout aussi meilleure puisqu’on peut désormais afficher de plus hautes luminosités en gardant la qualité des couleurs. Pour les temps de réponse, nous sommes sur du 0,1 ms en GtG.

    Temps de réponse écran QD-OLED

    La luminosité et les couleurs

    Tout d’abord, un écran QD-OLED est très lumineux puisque sa luminosité maximale atteint les 1500 nits. Samsung a montré durant la présentation au CES une valeur de plus de 1000 nits sur une fenêtre de 10 % contre 700-1000 nits sur l’OLED classique de chez LG. Si l’on passe la fenêtre à 3 %, la luminosité peut atteindre en théorie les 1500 nits. En revanche, cela n’a pas été démontré en direct. Ceci vaut pour les panneaux 55″ et 65″. Pour les panneaux 34″, la luminosité devrait atteindre 1000 nits (fenêtre de 3 %) et 450 nits (fenêtre de 10 %). Le plein écran doit être de respectivement 200 et 250 nits pour les téléviseurs et moniteurs QD-OLED.

    La luminosité d'un panneau QD-OLED

    Ces dalles proposent une couverture du gamut sRGB allant jusqu’à 90,3 %. Ceci vaut pour les dalles 55″ et 65″. Pour le panneau 34″, Samsung annonce une couverture de 80,7 % du Rec.2020. En comparaison, l’OLED classique de chez LG est autour de 69-72 % sur le Rec.2020.

    Est-ce que les écrans QD-OLED sont sensibles au marquage ?

    Le panneau QD-OLED est-il sensible au marquage ? La réponse est oui. Précisons tout de même que nous n’avons pas encore assez de recul pour être plus précis sur les effets. De même, l’écran Alienware que nous avons évoqué plus haut propose une garantie de 3 ans contre le burn-in.

    Tandis que LG est déjà à sa troisième génération d’écrans OLED, Samsung n’en est qu’à sa première. Bien que tout ceci repose sur des technologies connues (Quantum Dot et OLED) il reste tout de même à voir comment cette nouvelle technologie QD-OLED vieillit. Il faudra notamment surveiller le vieillissement des pixels bleus et si sa résilience à la rétention d’images statiques est identique, meilleure ou moins bonne que celle des dalles OLED classiques.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.