La cryptomonnaie ChiaCoin : bientôt une pénurie de HDD et de SSD ?

    Après les pénuries de cartes graphiques en partie imputables aux mineurs de cryptomonnaies, les périphériques de stockage pourraient être la prochaine cible. En effet, une nouvelle crypto nommée ChiaCoin utiliserait les espaces de stockage afin de « miner » cette monnaie virtuelle. Plus l’espace serait grand et les débits rapides, mieux ce serait.

    Le Chia est une cryptomonnaie qui se veut écolo, car les SSD et HDD consomment moins d’électricité que des cartes graphiques ou composants spécifiques aux crypto connues de tous. De plus, les SSD et HDD sont plus accessibles que les GPU qui se vendent en ce moment à des prix totalement prohibitifs. C’est Bram Cohen qui en est à l’origine et pour rappel c’est aussi l’inventeur de BitTorrent.

    Selon le rapport de HKEPC, les mineurs achètent en masse des disques durs d’une capacité allant de 4 To à 18 To. Ce mouvement d’achat pourrait très bien engendrer des ruptures de stock de ces composants et donc en faire augmenter le prix : la loi de l’offre et de la demande. Toujours selon HKEPC, les prix des disques durs et des SSD devraient augmenter entre 200 HKD et 600 HKD (~ 26 USD à 77 USD). En raison des débits et endurance nécessaires, les périphériques de stockage grand public ne seraient pas le premier choix pour le ChiaCoin, mais on sait bien que quand il y a du profit à faire, même minime, certains n’hésitent pas longtemps.

    ChiaCoin

    Les SSD M.2 hautes performances des marques Gloway et Asgard de 1 et 2 To sont déjà épuisés selon Jiahe Jinwei, l’un des grands fabricants nationaux en Chine. L’entreprise prévoit des restrictions pour empêcher les mineurs d’acheter en masse tout en augmentant les capacités de la chaine de production. Jiahe Jinwei développe même un SSD spécialisé pour les opérations minières, à l’image des cartes graphiques NVIDIA CMP HX.

    Comment fonctionne le ChiaCoin ?

    Avec la crypto Bitcoin que tout le monde connait, le réseau envoie des équations complexes que les mineurs doivent résoudre et celui qui le fait en premier obtient une récompense sous forme de Bitcoin, qui peut ensuite être vendu ou échangé. Étant donné que ces calculs sont complexes et nécessitent un peu de calcul, ils fonctionnent généralement mieux sur les GPU qui sont plus adaptés au calcul parallèle. Ce modèle est connu comme la preuve de travail et constitue la base de la plupart des réseaux blockchain.

    Avec ChiaCoin, au lieu de résoudre des équations, les mineurs sont tenus de stocker des données sur leurs périphériques de stockage. Si on part dans les métaphores, il ne s’agit plus de « miner », mais de faire de « l’agriculture ». Plus le périphérique de stockage peut stocker rapidement de gros volumes, plus les chances de récompenses du réseau sont élevées. Ceci introduit le concept de « temps/espace ».


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.