Test : CORSAIR MP400 2 To, un SSD NVMe à grosse capacité

    Tests et benchmarks : CORSAIR MP400 2 To

    Pour tester les SSD nous réalisons trois passes minimum de chaque logiciel et relevons la moyenne de chacun des résultats. En effet, les résultats ne sont jamais exactement pareils entre chaque passe et cette méthode permet d’avoir une meilleure représentation des performances entre les SSD que nous testons. Le système d’exploitation est redémarré entre chaque benchmark. Windows est installé sur un SSD GIGABYTE dédié de 256 Go et les SSD en tests sont montés en lecteur D:. Certains SSD sont victimes d’un Thermal Throttling, c’est pourquoi nos benchmarks montrent parfois certaines références avec le dissipateur thermique de la carte mère fixé sur le SSD. Si throttling il y a, nous passons ces SSD avec et sans dissipateur pour les benchmarks CrystalDiskMark et AS-SSD afin de voir s’il y a une différence de performances.

    Notre configuration de test se compose de :

    AS-SSD Seq

    Pour commencer cette série de benchmark, les débits séquentiels sous AS SSD Benchmark montrent 2 745,65 Mb/s en écriture et 2 973,38 Mb/s en lecture.

    Benchmark CORSAIR MP400 AS SSD séquentiels

    AS-SSD 4K

    Pour les débits aléatoires 4K (à ne pas confondre avec la définition d’un écran) le MP400 atteint les 151,91 Mb/s en écriture et 65,71 Mb/s en lecture.

    Benchmark CORSAIR MP400 AS SSD 4K

    Pour les débits en 4K-64, ce SSD de chez CORSAIR atteint 1 737 Mb/s en lecture et 2 609 Mb/s en écriture. Nous sommes ici même au-dessus du WD Black SN750 EK.

    Benchmark CORSAIR MP400 AS SSD 4K-64

    AS-SSD temps d’accès

    Pour les temps d’accès, nous relevons 0,024 en écriture et 0,027 ms en lecture. Là aussi le résultat est très bon, même si à des niveaux si bas ce ne sont pas quelques ms qui feront une réelle différence.

    Benchmark CORSAIR MP400 temps d'accès

    AS-SSD Copy Benchmark

    Dans le benchmark de copie de AS SSD, un ISO est copié à une vitesse record de 2 595 Mb/s, un jeu à 1 359 Mb/s et un programme à 543 Mb/s.

    Benchmark CORSAIR MP400 AS SSD Copy

    AS-SSD Score

    AS SSD donne également un score en lecture, écriture et global, nous en profitons pour passer ce benchmark à chaque SSD que nous testons. Ici le score en lecture est de 2 100 points, 3 036 points en écriture et enfin 6 208 points en global.

    Benchmark CORSAIR MP400 AS SSD Score

    CrystalDiskMark 7 séq

    Passons maintenant sous le très connu logiciel CrystalDiskMark 7. Ici nous obtenons 3008 Mb/s en écriture séquentielle Q8T1. Pour la lecture, on passe à 3 449 Mb/s. Les résultats sont équivalents au SSD de chez Sabrent et au WD SN750 EK.

    CrystalDiskMark 7 RND4K

    En écriture aléatoire RND4K Q1T1 le débit en écriture mesuré est de 181 Mb/s et la lecture est à 59 Mb/s. En Q32T16 on relève 2 285 Mb/s en écriture et 1 530 Mb/s en lecture.

    CrystalDiskMark 7 RND4 IOPS

    Pour les IOPS, CrystalDiskMark relève 553 545 IOPS en écriture et 377 205 IOPS en lecture. On retrouve à peu de chose près ce qu’annonce CORSAIR.

    Benchmark CORSAIR MP400 2 To IOPS

    PCMark 10 Storage

    Sous PCMark 10 Storage, le score obtenu est de 1 309 points avec le dissipateur thermique et 1 018 points sans. Quant à la bande passante, là aussi on ressent la limitation due au Thermal Throttling et on passe de 214,11 à 167 Mb/s.

    HC mixeuse

    Si l’on fait une moyenne de tous nos résultats, on obtient un score de 1891 points sans dissipateur thermique et 1908 points avec. La différence se fait uniquement sur le benchmark PCMark 10 qui est le seul à faire de moins bons résultats à cause de l’étranglement thermique. Nous sommes donc en retrait face à l’excellent SSD de chez Sabrent qui est en 2 To également, mais qui bénéficient d’une mémoire TLC.

    Test CORSAIR MP400 2 To

    ATTO Disk Benchmark et températures

    Si l’on passe le stress test d’ATTO avec un fichier de 32 Go, on peut constater sans grand mal un étranglement thermique (Thermal Throttling). Cet étranglement apparaît lorsque le SSD atteint une température de 68 °C et les performances baissent de 50 Mo/s par degré supplémentaire. Un dissipateur thermique est donc essentiel pour ce SSD. Mais aujourd’hui la plupart des cartes mères récentes disposent automatiquement de dissipateurs thermiques. Sinon, il est tout aussi simple de trouver et d’acheter un dissipateur thermique séparément comme les HCM PRO EVO.

    Au niveau des températures, sous CrystalDiskmark 7 la température atteint les 68 °C. Durant le stress test d’ATTO Disk, la température monte jusque 71 °C sans le dissipateur thermique et 58 °C avec celui de notre carte mère.

    Températures CORSAIR MP400

    Lors de notre copie de notre fichier .zip de 138 Go, on constate une vitesse relativement stable tout le long de la copie vacillant entre 1,9 et 1,8 Go/s. et la température atteint les 67 °C selon HWiNFO64.

    Benchmark copie fichier

    Corsons le jeu et faisons une copie de ce fichier en montant à 276 Go le poids du transfert. On constate qu’à partir de 50-60 % les débits commencent à diminuer et à partir de 207 Go (75%) copiés le débit s’effondre à 1,21 Go/s. La température affichée à ce moment-là est de 72 °C.

    Benchmark copie fichier

    Bien que HWiNFO lit 72 °C comme étant la température maximale, à la caméra thermique on relève pas moins de 82,4 °C au niveau du contrôleur.

    Température caméra thermique

    En effet, une fois un dissipateur thermique installé sur le SSD, la température atteint 62 °C au maximum durant la copie de nos 276 Go en fichier .zip. Aucune baisse de performance n’a été constatée.

    Benchmark copie fichier

    Passons maintenant à la conclusion de ce test.

    Lire la suite

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.