Test : Oraxeat XL800, le fauteuil gamer des poids lourds

Aujourd’hui dans la Cuisine du Hardware, nous testons un fauteuil gaming qui nous vient tout droit de chez Oraxeat, une marque française qui n’est pas très vieille, mais qui a su d’entrée de jeu proposer des fauteuils de haute qualité. Voici le fauteuil Oraxeat XL800 dans sa déclination blanche.

Test : fauteuil Oraxeat XL800 blanc

La référence XL800 a déjà quelques mois d’ancienneté, et plus récemment la marque a mis sur le marché une nouvelle référence avec le MX850 que nous testerons plus tard. Le fauteuil est un aspect à ne surtout pas négliger dans son setup, surtout si l’on passe des heures devant son PC, que ce soit pour jouer, ou pour travailler comme c’est notre cas. Nous avons donc ici un fauteuil haut de gamme vendu à un tarif public de 450 euros qui se veut particulièrement agréable pour les personnes imposantes, d’où son nom, le XL800. En effet, il accepte un poids maximal atteignant les 200 kg pour une taille recommandée comprise entre 1,75 m et 2 m.

Fauteuil gamer Oraxeat XL800

Disponible dans cinq coloris différents ; noir, rouge, bleu, blanc et gris, ces couleurs ne concerneront que les surpiqûres qui sont d’ailleurs uniquement décoratives. L’ensemble du dossier et de l’assise restent donc entièrement noir. Pour rappel Oraxeat est une marque française haut de gamme spécialisée dans les fauteuils. D’ailleurs, la garantie des fauteuils va jusque 10 ans si l’on enregistre son achat sur le site, sinon on en bénéficiera « que » de 5 ans de garantie ce qui est déjà pas mal comparativement à la concurrence.
Il s’agit ici d’une des quatre références disponibles et chaque modèle est conçu en France ce qui veut dire que le SAV est français également, et ça c’est un bon point. Notez que la marque s’est également lancée dans le bureau gaming il y a quelques mois avec le Oraxeat GT120.
Oraxeat proposera également prochainement des accessoires à en croire le teasing présent sur le site web. Bref, ce fauteuil saura-t-il faire face à ses concurrents tels que Noblechairs ou encore AKracing ? Voyons tout cela en détail sans plus attendre.

test fauteuil Oraxeat XL800

Ce fauteuil est revêtu d’une matière en PVC micro-perforé très haut de gamme au niveau du dos et de l’assise, de simili-cuir épais qui a l’air très résistant et de surpiqûres blanches le long des angles pour une finition parfaite. D’un aspect très sobre, il pourra facilement plaire à un grand nombre, ou pas.

Au niveau des accoudoirs, nous avons un réglage de type 4D : réglable en hauteur, d’avant en arrière, de gauche à droite et enfin d’angle de 45° intérieur et extérieur. Ceux-ci ont des dimensions de 27 x 10 cm avec une hauteur maximale de 38 cm et un minimum de 30 cm.

À l’arrière on dispose d’un revêtement simili-cuir. Contrairement au fauteuil Oraxeat MX800, le logo de la marque au niveau de la tête est simplement surpiqué pour plus de sobriété. De même pour le logo que l’on retrouve sur l’avant du dossier.

Avant de passer au montage de ce fauteuil, voici ses caractéristiques techniques et dimensions :

Nom commercial Oraxeat XL800 – Blanc

Ergonomie

Basculement 0° à 15° ou blocage
Hauteur d’ajustement 51 à 61 cm
Ajustement du dossier Inclinaison de 85 à 165°
Accoudoirs Réglable 4D

Assise

Dimensions Largeur : 63 cm | Profondeur : 57 cm | Épaisseur : 12 cm
Hauteur minimum 51 cm
Hauteur maximum 61 cm
Densité de la mousse 65 kg/m3

Dossier

Hauteur 94 cm
Largeur des épaules 54 cm
Densité de la mousse 75 kg/m3

Accoudoirs

Type 4D
Ajustables Haut/Bas – Avant/Arrière – Gauche/Droite – Rotation vers intérieur et extérieur 45°
Dimensions 27 x 10 cm
Hauteur minimum 30 cm
Hauteur Maximum 38 cm

Piétement

Base Aluminium renforcé
Couleur Noir mat
Roulettes Ø 75 x 55 mm

Conception

Revêtement PVC micro-perforé
Châssis Acier
Vérin Classe 4

Morphologie

Taille recommandée 175 – 200 cm
Poids maximum 200 kg

dimension fauteuil

Assemblage du fauteuil Oraxeat XL800

Livré dans un carton assez imposant qui pèse tout de même 32 kg, l’assemblage est bien évidemment à faire de nos propres mains. Une fois le carton ouvert, tous les éléments sont bien calés et protégés via des grosses mousses et du papier à bulles. Nous trouvons avec le dossier une notice de montage avec un côté les instructions en anglais, et de l’autre en français.
Nous avons aussi un sachet avec deux clefs Allen ainsi que des gants blancs pour ne pas laisser de traces lors du montage.

Pour monter le fauteuil, nous allons commencer par prendre l’étoile et y insérer les cinq roues. Il faut bien les rentrer dans leurs emplacements et il faudra forcer pour que ça se clipse bien. Une fois cela fait, nous pouvons poser la base sur le sol.

Maintenant il faut prendre le vérin de classe 4 et simplement le poser dans l’orifice au centre de la base. De par sa forme conique, il n’y a pas besoin de faire plus. Une fois cela fait, nous viendrons y placer les trois plastiques gigognes qui vont simplement servir de protection au vérin.

Ensuite nous allons prendre l’assise du fauteuil et le retourner. Nous y voyons quatre grosses vis qu’il faudra dans un premier temps retirer. Pas besoin d’outil ici puisqu’elles ne sont pas vissées à fond. Prenons le mécanisme de bascule et plaçons-le afin de pouvoir y remettre les quatre vis que nous venons de dévisser.

Il n’y a plus qu’à poser l’assise, ou plus précisément l’orifice du système de bacul sur le vérin.

Montage fauteuil gamer Oraxeat XL800

Maintenant qu’on a fait la moitié du chemin, nous allons prendre le dos du fauteuil. Ici aussi nous allons devoir retirer les deux vis de chaque côté afin de les y remettre plus tard.

On vient ensuite poser le dossier sur l’assise et il va falloir centrer ces pas de vis par rapport aux articulations de l’assise. Une fois cela fait, on va replacer nos vis et les serrer. Notez que par rapport aux fauteuils précédents nous avons ici un système avec un cache en plastique qui nous permet de trouver plus facilement le filetage.

Il ne nous reste plus qu’à y fixer de chaque côté les caches en plastique qui vont cacher les grosses vis pas très discrètes. Vous ne pouvez pas vous tromper de côté, dans chaque cache se trouve la lettre L et R pour savoir lequel va où. Pour cela nous avons dans le bundle deux vis noir qui vont venir se placer entre les deux qui tiennent le dos à l’assise du fauteuil. Il faudra glisser le bas du cache derrière le cache de l’assise du fauteuil.
Le fauteuil est maintenant assemblé. Libre à vous d’y rajouter les coussins ou non, et commencer à en profiter !

Concrètement le montage de ce fauteuil est vraiment très simple, il n’y a rien de sorcier à ce niveau-ci.

Confort

En terme de confort, une fois les fesses sur le fauteuil il n’y a rien à redire. L’assise n’est ni trop dure ni trop molle, le dossier reste vraiment large même avec le design baquet sur les côtés. On est véritablement bien installé dedans.
Quant aux accoudoirs, fauteuil gaming oblige ils sont de types 4D. C’est-à-dire que nous pouvons les régler en hauteur, de l’intérieur vers l’extérieur, de droite à gauche et bien sûr d’avant en arrière. Notez que le dessus des accoudoirs est fait en polyuréthane et l’on peut légèrement enfoncer ses doigts dedans. Cela est plus agréable au quotidien qu’un plastique dur.

Les quelques boutons éparpillés dessus permettront de débloquer les réglages. Seul le réglage intérieur extérieur de 45° peut se faire directement.

Quant aux roues, d’un diamètre de 75 mm plutôt que 55 mm si on se base sur ce que l’on voit le plus souvent, la glisse est très agréable. Les mouvements sont très fluides et se font sans bruit, nullement besoin de forcer, une légère impulsion et ça glisse comme sur des roulettes !

roues 75 mm

Concernant les coussins à mémoire de forme en velours, personnellement je ne trouve pas spécialement agréable celui des lombaires (et d’une manière générale sur tous les fauteuils, dû à ma morphologie) et il sera donc de côté pour l’instant. En effet, j’ai besoin d’être installé bien au fond de l’assise pour me sentir bien dans un fauteuil.
Notez d’ailleurs qu’il n’y a pas de sangle ici pour maintenir le coussin en place, il suffit de le poser et le tour est joué, on aimera ou n’aimera pas, c’est relativement subjectif comme opinion selon nous. De plus, ce coussin est tout bonnement énorme avec pas moins de 32 cm de hauteur avec une largeur qui recouvre quasiment celle du dossier. Celui-ci n’est pas plat, mais présente une légère incurvation afin d’être toujours bien calé à l’intérieur.

Quant à celui de la nuque, c’est une véritable merveille. Malgré sa forme assez particulière, il permet d’avoir sa tête bien au centre, et même de la reposer sur un côté sans « tomber », idéal pour faire une micro-sieste ou regarder un film confortablement installé. Notez aussi que ce coussin est en fait très gros comparativement à ce que nous avons l’habitude de voir. Mais c’est un avantage ici puisque le dossier de ce fauteuil est assez plat, sans ce coussin il n’est pas évident de poser sa tête contre le fauteuil.

Le système à basculement est également très fluide et particulièrement agréable à utiliser. En revanche attention, si vous n’êtes pas réellement grand, ce fauteuil ne vous conviendra peut-être pas. En effet même réglé au plus bas possible il reste assez haut et ça peut perturber, et même coincer selon la hauteur de son bureau.
Je dis ça et pourtant je mesure 1,80 m.

Conclusion : Oraxeat XL800

Pour conclure ce test, ce fauteuil gaming Oraxeat XL800 est une excellente référence. Le montage est très simple, le confort est exceptionnel, mais surtout le design reste sobre avec des finitions qui sont vraiment bonnes. La marque croit fortement en la qualité de son fauteuil et le prouve en proposant une garantie d’une durée de cinq ans, ou même dix ans si l’achat est enregistré sur le site web de la marque.

De plus, la glisse est fluide et discrète et les commandes pour régler le siège, que ce soit au niveau des accoudoirs ou du système de bacul, sont toujours très agréables à utiliser. Attention cependant à avoir la bonne morphologie pour être à l’aise dans ce fauteuil. Pour rappel, la marque préconise ce fauteuil pour les personnes faisant entre 1,75 m et 2 m, pour un poids maximal de 200 kg. Si vous êtes plus petit, vous risquez de ne pas y être à l’aise, notamment à cause de la hauteur minimale du fauteuil qui est déjà plus haute que des fauteuils « non XXL ».

Le seul point qui nous fait frissonner sur ce fauteuil c’est le prix auquel il est vendu. En effet à un tarif public de 450 euros le fauteuil n’est pas pour toutes les bourses. Alors oui il est très confortable, grand et beau aussi bien en termes de design que de finitions. Mais quand bien même 450 euros ça reste un sacré coût que tout le monde ne peut pas se permettre.

Pour nous, ce sera une incontestable médaille HC d’Or. À vrai dire, si le prix avait été plus abordable il aurait eu notre rare médaille HC Coup de Cœur !

Médaille d'or par HardwareCooking

Pour

  • Design sobre
  • Finition
  • Montage facile
  • Base en aluminium
  • Roues de 75 mm
  • Fauteuil pour grands gabarits
  • Garantie de 10 ans
  • Coussins à mémoire de formes

Moins

  • Le prix

Retrouvez dans la page suivante la galerie photo complète de ce fauteuil.

Voir la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.