Intel 4 : pour un gain de 20% de performance par watt consommé

    Les nouveaux processeurs Intel Alder Lake de 12e génération utilisent un procédé de fabrication de 10 nm nommé « Intel 7 ». La prochaine et 13e génération Raptor Lake utilisera le même procédé de fabrication en 10 nm et ce ne sera qu’à partir de Meteor Lake, la 14e génération de processeurs que le fondeur passera à une finesse de gravure en 7 nm nommé « Intel 4 ». On vous l’accorde, la nomenclature est quelque peu trompeuse et a seulement un but marketing : donner l’impression d’être au niveau d’AMD sur ce terrain. En effet, AMD est déjà passée sur le 7 nm, Intel utilise donc le nom « Intel 7 » pour ses CPU pourtant gravés avec une finesse de 10 nm. Intel annonce également que son « Intel 4″, un procédé en 7 nm donc, équivaut au 4 nm de la concurrence, d’où le choix d' »Intel 4 ».

    Maintenant qu’on a compris comment Intel nomme ses procédés de gravure, parlons de ce qui nous intéresse ici. Le procédé Intel 4 est en bonne voie et les premières plaquettes d’essais tiennent leurs promesses :

     » la SRAM interne, les disques logiques et les disques analogiques sont conformes aux spécifications, la puce est en « très bon état « .

    Intel 4 : pour un gain de 20% de performance par watt consommé

    Le fait intéressant avec ce procédé de gravure en 7 nm, c’est que ces futurs processeurs pourront bénéficier d’un gain de 20% de performance par watt consommé comparativement aux processeurs actuels sous Intel 7. Un détail qui nous laisse imaginer le potentiel des processeurs de 14e génération (Intel Core i9-14900K, i7-14700K, etc).


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.