Test : ASUS ROG Thor 1000W Platinum II, le luxe à l’état pur

    Aujourd’hui dans la Cuisine du hardware, nous passons en test l’alimentation la dernière grosse alimentation de chez ASUS avec la ROG Thor 1000W Platinum II. Une nouvelle itération de la première Thor qui garde bien entendu le fameux écran OLED pour afficher la consommation électrique en temps réel.

    Introduction : alimentation ASUS ROG Thor 1000W Platinum II

    Les ROG Thor d’ASUS sont des alimentations très haut de gamme. Pour illustrer ceci, quoi de mieux que de mentionner la certification 80+ Platinum certifiant un rendement de 94% à 50% de charge, 90% à 20% de charge et enfin 90% à 100% de charge. Mais elle dispose aussi de la certification Lambda A++ via le laboratoire Cybenetics Lab. Pour rappel le Lambda A++ représente un excellent niveau de bruit, garantissant un bloc particulièrement silencieux. ASUS garantit cette alimentation pour une période de 10 ans.

    Comme annoncé en introduction, cette Thor deuxième du nom présente toujours un écran OLED qui permet de garder un œil à la consommation électrique. Ceci en temps réel. Autre fonctionnalité, elle dispose d’un éclairage RGB que l’on pourra contrôler via le logiciel maison AURA Sync d’ASUS.

    Nous avons sur ce bloc un ventilateur Axial de 135 mm qui est semi-passif et dispose d’un double roulement à billes. En effet, il ne s’activera que sous un certain seuil de charge. De plus, nous avons un bouton qui permet de passer d’un mode semi-passif à actif pour un meilleur refroidissement. D’ailleurs, toujours pour montrer à quel point ASUS a bichonné son bloc, la grille couvrant le ventilateur est en aluminium brossé.

    Test ASUS ROG Thor 1000W Platinum II
    ASUS ROG Thor 1000W Platinum II

    Au niveau de la configuration, nous sommes sur des condensateurs 100% japonais et l’ensemble des composants sont aussi haut de gamme pour répondre aux exigences des certifications. De plus, nous avons au sein de l’alimentation des dissipateurs ASUS ROG deux fois plus volumineux que les dissipateurs standard pour améliorer le système de refroidissement.

    Elle dispose également d’un design entièrement modulaire. Ceci permet de ne brancher que les câbles dont on aura besoin. Le câble management est ainsi facilité et le flux d’air par la même occasion dans certains cas puisqu’il y a moins de câbles qui traînent dans le boîtier. Il s’agit d’un bloc au format classique ATX avec des dimensions de 150 (largeur) x 190 (profondeur) x 86 mm (hauteur). Quant au poids, ce gros bloc est de 2,34 kg.


    Pour parler du prix, le haut de gamme ASUS n’est jamais bon marché. Concrètement, au moment où nous écrivons ces lignes la version 1000W que nous testons ici se trouve à 348 euros sur Amazon. Quant à la version 1200W, elle est à partir de 502 euros sur la marketplace Amazon. Notez que ces modèles ne se trouvent pas encore facilement partout.


    Packaging et bundle

    D’un ton noir et rouge, nous retrouvons comme souvent une photo du produit à l’avant qui est accompagnée de sa référence et de quelques caractéristiques techniques principales. C’est au dos et sur certaines tranches latérales que nous retrouvons bien plus de détails quant aux caractéristiques et fonctionnalités de cette alimentation.

    Une fois le carton ouvert, les câbles se trouvent dans une pochette en tissu noir avec le logo ROG en rouge. Nous avons aussi dans une pochette en tissu opaque blanc le bundle.

    D’ailleurs, pour rentrer dans les détails, nous avons les câbles suivants :

    • MB 24/20-pin x 1
    • CPU 4+4-pin x 2
    • PCI-E 12-pin x 1
    • PCI-E 6+2-pin x 8
    • SATA x 12
    • PERIPHERAL x 6

    Nous avons sur ce bloc d’alimentation ASUS ROG THOR Platinum II plusieurs câbles gainés en nylon brin par brin. Concrètement, seuls les câbles SATA et Molex ne le sont pas. Ainsi nous aurons le câble 24-pin, les câbles PCIe 6+2 broches et bien sûr les deux câbles d’alimentations CPU 8-pins.

    Aspect visuel

    Comme nous le disions plus haut, ce bloc est extrêmement travaillé visuellement. Nous sommes face à une véritable œuvre d’art dans le monde des alimentations. Un produit dont les designs possibles sont pourtant très limités puisqu’elles sont toujours rectangulaires et doivent respecter des normes de tailles. Bref, c’est un énorme bon point pour ce bloc d’alimentation.

    Test ASUS ROG Thor 1000W Platinum II

    Du côté de la connectique, design full modulaire bien sûr, nous aurons tous les ports organisés par secteur avec des marquages blanc pour nous guider : pas d’erreur possible. Le côté opposé va présenter l’entrée AC, le bouton On/Off et un bouton 0 dB Fan qui va activer ou désactiver le mode semi-passif du ventilateur. En revanche, notez l’absence du connecteur PCIe Gen5 12VHPWR. Un critère qui devient vite important quand on sait que les prochaines cartes graphiques NVIDIA RTX 4000 utiliseront ce connecteur. Bien sûr, il est toujours possible d’utiliser l’adaptateur fourni par ASUS, mais quand même. D’autant plus que le PCI-SIG avertit qu’il y a un risque à utiliser des adaptateurs. En effet, les adaptateurs peuvent montrer certaines variations thermiques et donc entrainer des problèmes de sécurité.

    Nous avons sur le côté latéral un écran OLED affichant la consommation en temps réel. Un argument de plus pour ne surtout pas la cacher derrière un cache alimentation. Nous aurons également le logo ROG qui est RGB avec une bande RGB séparant le côté de l’écran OLED avec la finition miroir et le côté avec simple peint en noir comprenant le logo de l’entreprise. Le côté opposé reprend un design assez similaire, mais sans la partie avec l’écran et la finition en miroir. Notez l’un des coins supérieurs qui dispose d’une coupe originale avec la mention « THOR » elle aussi RGB. Une des rares fantaisies artistiques possibles sur un bloc d’alimentation.

    Le dos de l’alimentation comporte l’étiquette avec les spécificités techniques. Le côté opposé va avoir la « grille » en aluminium recouvrant complètement le bloc protégeant le ventilateur. Notez l’inscription ROG sur le coin supérieur droit.

    Une fois lancé, nous verrons donc l’écran s’allumer pour afficher la consommation en temps réel, avec bien entendu les éléments RGB.

    Test ASUS ROG Thor 1000W Platinum II

    Passons maintenant à la suite et regardons de plus près les caractéristiques techniques ainsi que la stabilité des tensions.

    Lire la suite

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.