Test : Casque HyperX Cloud Stinger Wireless

Nous connaissions chez HyperX (filiale de Kingston, spécialisée dans le développement de produits à haute performance, créée en 2002) la famille de casque gamer avec le Cloud, le Cloud II et en entrée de gamme le Cloud Stinger. La marque a pensé aux joueurs qui n’aiment pas les fils et ceux en manque de mobilité, et nous retrouvons donc le HyperX Cloud Stinger Wireless.

HyperX Cloud Stinger Wireless, sans-fil et amateur de consoles

Affiché à un tarif de 95 € chez Amazon ou 99,95 € chez LDLC, il est proposé 50 € plus cher que son homologue filaire. Nous allons vérifier au travers de ce test ce qu’il donne en qualité audio, son autonomie et la qualité des matériaux. En gros, est-il intéressant de craquer sur le casque HyperX Cloud Stinger Wireless ?

Présentation et déballage

Commençons par la boîte, de couleur blanche et bleue, loin du rouge habituel. Nous y retrouvons principalement le nom du casque ainsi que la marque, mais également la durée de vie de la batterie, les 2 ans de garantie et support technique gratuit. Il y a surtout la mise en avant de la compatibilité avec les consoles de salon PS4 et PS4 Pro, ce qui explique la couleur bleue choisie par HyperX.

casque HyperX Cloud Stinger Wireless boite

À l’arrière rien de particulier si ce n’est une photo sans légende du casque, et un texte en plusieurs langues de la conception sans fil et de la qualité HyperX.

HyperX Cloud Stinger Wireless boite

Sur un des côtés la marque affiche clairement sa proximité avec le gaming. Nous retrouvons les équipes et événements supportés par la marque en qualité de Sponsor Officiel.
Le casque Stinger Wireless affiche un support avec de nombreux logiciels de chat et discussion ; Teamspeak, Discord, Skype et Mumble.

HyperX Cloud Stinger Wireless boite

À l’intérieur, le casque est bien protégé et calé dans un bloc plastique moulé à sa forme. Le dongle USB et le câble sont bien calés également.

HyperX Cloud Stinger Wireless intérieur

Si l’on regarde du côté du bundle, c’est assez succinct avec :

  • Le câble de rechargement USB
  • Le dongle USB pour la liaison sans fil

HyperX Cloud Stinger Wireless bundle

Dans la forme rien de nouveau puisque vous vous en doutez, il reprend celle de la version filaire. La conception reste simple, mais efficace, ici HyperX a choisi de ne pas faire dans le clinquant. Le plastique noir est mat, les finitions sont bonnes et le plastique est bien ébavuré. Le casque en général est de bonne facture, malgré une première impression trompeuse.

HyperX Cloud Stinger Wireless face

À l’intérieur de l’arceau, nous trouvons une partie métallique pour le renforcer. Afin de s’adapter à toutes les têtes, l’arceau coulisse avec des petits crans de manière plutôt efficace. Les oreillettes pivotent sur deux axes pour une pleine liberté de mouvement.

Au niveau de l’arceau, nous retrouvons le logo HyperX, du grand classique.

HyperX Cloud Stinger Wireless détail arceau

Afin d’assurer un minimum de confort une fois le casque sur la tête, l’intérieur de l’arceau comporte de la mousse. Cela est confortable même si un effort pourrait être fait? car trop molle la mousse a tendance à se tasser.
Le casque tient plutôt bien sur la tête, mais il ne faut pas le secouer quand même.

Caractéristiques techniques

  • Haut-parleurs : dynamiques
  • Diamètre des transducteurs : 50 mm avec aimants en néodyme
  • Type : circum-aural, fermé
  • Réponse en fréquence : 20Hz-20,000Hz
  • Impédance : 32 Ω
  • Niveau de pression acoustique maximal : 109 dBSPL/mW à 1 kHz
  • Distorsion harmonique totale (T.H.D) : ≦ 2%
  • Poids : 270 g
  • Durée de la batterie : jusqu’à 17 heures
  • Connexion : sans fil fréquence 2,4 GHz jusqu’à 12 mètres

Les caractéristiques ont légèrement été modifiées par rapport à la version filaire avec notamment au niveau de la réponse en fréquence (18Hz-23,000Hz), impédance (30 Ω), du niveau de pression acoustique maximal (102 ± 3dBSPL/mW at 1kHz) et bien entendu le poids (-5 g).

Le plastique mat utilisé est de bonne qualité, et les finitions sont sympathiques. On ne remarque pas de bavures, ni de faux raccords. Les oreillettes sont articulées autour d’un axe au niveau de l’arceau ce qui permet de les mettre à plat, mais aussi au niveau de l’oreillette elle-même. Cela permet d’être tout le temps bien positionnées quelle que soit votre morphologie.
Sur chaque côté nous avons un logo HX très discret car simplement gravé dans le plastique.

HyperX Cloud Stinger Wireless détail oreillette

Concernant les oreillettes, elles sont en mousse recouvertes de simili cuir. En ayant le casque entre les mains on pense immédiatement que l’isolation ne va pas être son fort, mais non, on est plutôt bien isolé phoniquement. Les oreillettes s’enlèvent, si vous désirez les nettoyer ou les changer, et on accède de suite aux transducteurs de 50 mm.

HyperX Cloud Stinger Wireless oreillette

Au niveau d’une des oreillettes, nous avons une molette qui contrôle le volume. Et sur l’autre nous retrouvons la prise USB qui permet de recharger le casque, ainsi que le bouton Power pour l’allumer et l’éteindre.

Le microphone n’est pas détachable, mais il tourne autour d’un axe et peut être relevé pour ne pas gêner. D’ailleurs lorsque vous le relevez, il se mute de manière automatique ce qui est sympa, pas besoin de chercher le bouton, de couper le micro, il suffit juste de lever le micro et ça coupe.
La petite perche au bout duquel se trouve le microphone est flexible afin de tomber parfaitement au niveau de la bouche.

HyperX Cloud Stinger Wireless profil

Ici pas de télécommande, ni de logiciel, c’est la simplicité à la portée de tous. L’extrémité du microphone est criblée de trous, mais pas de mousse, que du plastique.

HyperX Cloud Stinger Wireless détail microphone

Qualité sonore

Le casque HyperX Cloud Stinger Wireless a beau avoir été conçu à la base pour les consoles Sony Playstation 4 et Playstation PS4 Pro, il saura s’accorder également avec le monde PC mais également le dock de la Nintendo Switch.
Nous testerons donc sur Playstation les jeux Just Dance 2017, Red Dead Redemption 2 et Crash Bandicoot et sur PC les jeux Black Desert Online, Overwatch et enfin The Witcher III.

Côté films, nous avons opté pour Le Hobbit, la bataille des Cinq Armées (notamment les scènes de bataille), Star Wars, le réveil de la Force et Harry Potter et les Reliques de la Mort – 2e partie.

Et enfin direction la partie musique, avec Les Beach Boys, Guns N’Roses Use your Illusion et Pink Floyd – Live.

Tout d’abord, ici pas de son spatial, c’est de la pure stéréo. Mais mieux vaut un bon son stéréo qu’un mauvais son spatialisé, et ici le Stinger Wireless s’en sort bien. Le son est bon, ça sonne bien et dans cette gamme de prix on peut dire qu’il est un excellent choix.
Les basses sont un peu serrées, mais parfaitement maîtrisées et sans excès. Certains auraient sans doute préféré un peu plus de basses pour un son plus percutant, mais ils sont présents de manière équilibrée, c’est mieux que rien.
Du côté des médiums, ils sont chauds et présents. Par contre du côté des aigus, c’est bon mais sans être fabuleux. Ils manquent un peu de détail et de finesse, et cela peut éventuellement frustrer certains amateurs.

En jeu, même si en stéréo il n’est pas forcément aisé de distinguer d’où vient l’ennemi, le son est de bonne qualité et clair. Vous n’aurez pas trop de mal à vous habituer à ce casque, et pourrez même vous absenter pour aller au frigo prendre un jus de fruit, sans avoir à quitter votre team.

Dans l’ensemble cela reste correct, mais il ne faut pas oublier le prix, mieux c’est plus cher.

Microphone

Parlons maintenant du microphone du HyperX Cloud Stinger Wireless. Pour échanger durant vos parties de jeu ou discuter sur Discord ou Skype, cela ne devrait pas poser de soucis. Par contre, ne comptez pas vous servir du microphone pour enregistrer votre voix en vue de podcaster ou autre.

En effet même si le son ne souffre pas de souffle il n’est pas forcément des plus clairs. Mais pour une utilisation quotidienne, il convient parfaitement.

Batterie

La durée de vie de la batterie est donnée pour 17 heures par HyperX, et c’est plus ou moins ce que nous avons pu constater au travers de ce test. Le niveau de la batterie est d’ailleurs indiqué par la couleur de la LED d’alimentation.
Celle-ci est verte si la batterie est chargée et passera par l’orange puis le rouge quand il est temps de la recharger. Pas de signal sonore, donc il faudra vérifier l’état de la LED pour savoir où vous en êtes.

Portée du signal

Au niveau de la distance que vous pouvez parcourir avant de perdre le signal est forcément fonction de votre environnement. En effet, il ne va pas en être de même entre un bureau en open space et une maison en pierre.
Pour notre part, dans un appartement qui comporte un mur porteur en béton au milieu, nous avons pu parcourir une douzaine de mètres sans être perturbés. Dans une maison ancienne en pierre, en montant à l’étage, on réduit légèrement la distance avec une dizaine de mètres.
Comme le casque est prévu avant tout pour un usage gamer, vous ne devriez pas rencontrer de souci, d’autant que la latence du son est quasiment nulle, ce qui est très appréciable.

Conclusion : HyperX Cloud Stinger Wireless

Certes nous n’avons pas un casque exceptionnel, mais cet HyperX Cloud Stinger Wireless nous offre un son de qualité et une fabrication propre et bien finie. Un son simplement stéréo, mais il le fait bien et c’est ce qui est important. On pourrait gagner légèrement en confort avec un coussinet légèrement plus rembourré au niveau de l’arceau, mais c’est déjà pas mal.
La connexion se fait via un dongle USB, ce qui convient pour l’utilisation pour laquelle il est prévu. Le choix de HyperX permet de disposer d’une bonne connexion, sans retard ni lag dans le son, mais ça aurait été sans doute un plus de disposer du Bluetooth.
Et surtout, rappelons-nous que nous sommes devant un casque sous la barre des 100 €, donc même si cela ne pardonne pas tout, cela permet néanmoins de relativiser.

HyperX Cloud Stinger Wireless

Le Cloud Stinger Wireless offre donc un bon rendu sonore et de bonnes performances sans-fil, le tout pour un prix abordable.
Si l’on parle tarif justement, nous sommes sur un casque sans-fil à 95 € chez Amazon ou 99,95 € chez LDLC. Dans cette gamme de prix, nous retrouvons le Razer Nari Essential, le Logitech Wireless Headset H800, voire le Corsair HS70, mais surtout le ASUS ROG Delta Core en test par ici. Mais attention, car pour quelques euros de plus, l’excellent SteelSeries Arctis 3 Bluetooth 2019 guette.
Le casque HyperX Cloud Stinger Wireless est certes un bon casque, mais la concurrence est là et HyperX doit rester prudent.

Pour la rédaction, ça sera une médaille d’Argent bien méritée, l’Or n’était pas loin.

Médaille d'argent par HardwareCooking

Pour :

  • Confortable
  • Son plutôt agréable
  • Performance du sans-fil
  • Compatibilité PS4, PS4 Pro et PC

Contre :

  • Dongle obligatoire
  • Prix ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.