Test : Intel Core i9-11900K, le CPU à 8 cœurs 16 threads tant attendu

    Aujourd’hui dans la Cuisine du Hardware, après être passé sur le i5-11600K nous testons maintenant le processeur Intel Core i9-11900K de la nouvelle génération au nom de code Rocket Lake-S. Bien que ce nouveau flagship rétropédale en passant de 10 cœurs et 20 threads pour le 10900K à 8 cœurs et 16 threads pour ce nouveau 11900K, l’augmentation de l’IPC de 19 % est censée rattraper cette différence selon Intel. C’est exactement ce que nous allons voir tout au long de ce test après avoir parlé de l’architecture.

    Processeur Intel Core i9-11900K, notre test complet

    Nous y sommes enfin, les processeurs mainstream de 11e génération sont enfin disponibles pour le grand public et c’est le moment d’en parler en détail. Intel annonce pour cette génération une augmentation de l’IPC de l’ordre de 19 %, une partie graphique intégrée améliorée de 50 % grâce à l’architecture Xe et enfin une nouvelle intégration d’intelligence artificielle. Le processeur gère maintenant nativement la DDR4-3200 et propose 20 lignes PCie 4.0. De même, le CPU supporte désormais la technologie Resizable BAR et propose de l’HDMI 2.0 et HBR3.

    Le i9-11900K représente le flagship de la marque et possède 8 cœurs et 16 threads avec des fréquences de 3,5 GHz à 5,2 GHz en base/boost (5,1 GHz via le Turbo Boost 2.0 et 5,2 GHz via le Turbo Boost 3.0). La fréquence boost sur l’ensemble des cœurs peut atteindre 4,8 GHz et le Thermal Velocity Boost est capable de pousser le cœur le plus rapide à 5,3 GHz. Le cache est de 16 Mo et le TDP est de 125 W. Notez aussi qu’après l’annonce officielle de ces processeurs, Intel a présenté ABT (Adaptive Boost Technology). Celle-ci permet de booster l’ensemble des cœurs d’un i9-11900K et 11900KF à une fréquence de 5,1 GHz contre quatre auparavant via TVB (Thermal Velocity Boost). Bien sûr il faut pour cela une puissance d’alimentation et un système de refroidissement adapté. Précisons que puisqu’il s’agit d’un boost interne du processeur, ce n’est pas considéré comme un overclocking et donc la garantie ne saute pas. Voici un petit tableau pour s’y retrouver parmi tous ces boosts.

    Intel Adaptive Boost Technology

    Ce processeur gère un total de 44 lignes PCIe, supporte nativement la DDR4-3200 et est équipé d’une partie graphique Intel UHD 750 boosté via l’architecture Intel Xe. En termes de performances, Intel annonce +13% de gains sur le jeu Total War: Tree Kingdomes en 1080p face à un i9-10900K et +10% face à un Ryzen 9 5900X. Sous le jeu Gears 5 le gain annoncé est de +9% et +3 % (Intel et AMD), sous Grid 2019 il est de +8% et +6% et enfin sous Microsoft Flight Simulator il est de +14% et +11%. En applicatif le processeur est annoncé comme très performant. En effet, face à l’i9-10900K Intel annonce des performances supérieurs de +88% en production vidéo, +8% en production photo sous Nero et +12% sous la suite office. Face au Ryzen 9 5900X cela représente +35% en production vidéo, +14 % en photo sous Photoshop et +8% sous Office.

    Test CPU Intel Core i9-11900K

    Cette génération de processeurs Rocket Lake-S arrive avec les nouveaux chipsets Intel 500. Avec celui-ci on retrouve plusieurs nouveautés comme l’USB 3.2 Gen 2×2 20 Gbps, du DMI Gen 3.0 pour doubler la bande passante entre le chipset et le processeur, mais les chipsets H570 et B560 supportent désormais aussi l’overclocking mémoire. Ce n’est pas tout puisque les cartes mères série 500 utilisent la dernière norme WiFi 6E et proposent maintenant du Thunderbolt 4. Que de petit plus qui permettent une connectivité ultra poussée.

    Quid des tarifs ?

    Question tarif, ce processeur est proposé à un tarif de 689,99 euros sur TopAchat ou 700 euros chez LDLC. Des tarifs élevés, rappelez-vous, le Intel Core i9-10900K était vendu à 609,95 euros sur LDLC lors de notre test à sa sortie. Ceci est d’autant plus dommage que nous perdons sur ce flagship deux cœurs par rapport au 10900K.

    Les diverses technologies de Boost

    Doté de 8 cœurs et de 16 threads avec 16 Mo de cache, ce processeur possède des fréquences pouvant atteindre 5,3 GHz en pic et 5,1 GHz sur tous les cœurs grâce à ABT que nous avons détaillés plus haut. Voyons tout ça en refaisant le tour de ce que nous connaissions déjà pour ne pas s’y perdre.

    • Turbo Boost 2.0 : il s’agit de la technologie la plus basique boostant les fréquences des processeurs. Le Turbo Boost 2.0 est disponible dans toutes les références de CPU Core i9, Core i7, Core i5 et Core i3.
    • Turbo Boost MAX 3.0 (uniquement disponible sur les i7 et i9) : repris de la famille de processeurs HEDT, le Turbo Boost Max 3.0 est présent sur les CPU 11e génération Core i9 et Core i7 et permet des fréquences plus élevées qu’avec le Turbo Boost 2.0. De plus il ajoute également des « Cœurs favorisés ». Cela fait que le système d’exploitation est conscient des deux cœurs les plus performants sur l’ensemble des cœurs du CPU. Ces cœurs favorisés supportent mieux des fréquences plus élevées que sur le reste du CPU. L’objectif est que le planificateur du système d’exploitation priorise les charges de travail en cours d’exécution sur ces cœurs afin qu’ils puissent s’exécuter plus rapidement. Windows 10 est compatible avec cela depuis la version 1609 et les noyaux Linux x64 le prennent en charge depuis janvier 2018.
    • Thermal Velocity Boost (uniquement disponible sur les i9) : repris de ses processeurs mobiles Core de 9e et 10e génération, le Thermal Velocity Boost est uniquement disponible pour les références Intel Core i9 de 10e génération. La fonction permet des fréquences encore plus élevées que Turbo Boost MAX 3.0 via de courtes rafales. Il faudra néanmoins un système de refroidissement suffisamment efficace qui soit capable de maintenir constamment les températures en dessous d’un seuil. De plus il faut que quelques objectifs de puissance soient atteints. Le seuil est fixé à 70 °C.

    Passons à la suite et regardons ce que nous arrivons à tirer de ce CPU Intel Core i9-11900K en termes d’overclocking et regardons les températures et consommations.

    Voir la suite

    2 Commentaires

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.