Test : Thermaltake View 51 TG ARGB, un boîtier intéressant

    Boîtier Thermaltake View 51 TG ARGB : notre conclusion

    Passons maintenant à la conclusion du test de ce boîtier Thermaltake View 51 TG ARGB. Pour rappel, dans un format Full Tower il accepte les cartes graphiques de 300 mm de long avec une pompe installée ou 440 mm sans pompe. Les ventirads ne doivent pas excéder 175 mm de hauteur et les alimentations 200 mm de profondeur. Il est capable d’accueillir les cartes mères allant jusqu’au format E-ATX ou encore CEB. Nous apprécions beaucoup la possibilité de passer l’ensemble des slots PCIe à la verticale grâce au système breveté de Thermaltake. En effet, habituellement seuls deux ou trois slots sont présents à la verticale et restent fixes et encore très, voire trop proches de la vitre en verre trempé. De même, il suffisait d’un GPU installé à la verticale pour bloquer l’installation d’une autre carte PCIe. Ici le problème est moins présent puisque nous pourrons installer jusqu’à deux cartes à la verticale. La connectique disponible sur le front panel est de deux ports USB 2.0, deux 3.0 et un Type-C en 3.1 Gen 2. Nous disposons aussi d’un port casque et d’un port microphone avec bien sûr un bouton Power et même un bouton pour modifier l’éclairage des ventilateurs.

    Visuellement, le boîtier est plutôt sympathique et propose un agencement en deux compartiments. En effet, on aura un compartiment principal dans lequel les vitres en verre trempé laissent une belle vue. Quant à l’autre partie, elle se situe à l’abri des regards sous les panneaux pleins. Ce second compartiment va renfermer l’alimentation qui est ici disposée à la verticale et non à l’horizontale comme la plupart du temps. Mais on va aussi y retrouver la cage des deux périphériques de stockage 2,5″/3,5″ , cette cage qui est accessible directement depuis l’arrière du châssis. En revanche, il est très dommage pour le coup que ce ne soit pas un système permettant de remplacer les HDD/SSD à chaud. Car en pratique on sera toujours obligés de retirer le panneau latéral afin de brancher/débrancher le câble SATA et l’alimentation. L’intérêt de les sortir par l’arrière du boîtier est donc assez limité.

    Test Thermaltake View 51 TG ARGB

    L’espace disponible pour le câble management est de ce fait aussi particulièrement agréable. Thermaltake livre avec ce boîtier deux énormes ventilateurs ARGB de 200 mm en façade et un 120 mm toujours ARGB à l’arrière et ça c’est assez sympa. On y retrouve plusieurs filtres à poussière avec deux au niveau du panneau latéral afin de laisser l’alimentation respirer, mais aussi pour permettre aux éventuels ventilateurs installer sur le côté de pouvoir générer un bon flux d’air.

    En termes de montage, nous n’avons rencontré aucune difficulté particulière. Il y a assez d’espaces et d’ouvertures pour passer les câbles où il est nécessaire de les passer. Il reste même assez de place pour que ce soit aisé de brancher les alimentations EPS lorsque le radiateur et les ventilateurs de notre AiO sont en place sur l’AiO, et ça, c’est assez rare pour le souligner. De même, l’espace intérieur est assez conséquent pour y loger les plus gros composants ou un bon système de watercooling custom. Opération que nous allons d’ailleurs prochainement réaliser !

    Test Thermaltake View 51 TG ARGB

    Nous regrettons un peu le contrôleur qui se situe à l’arrière et qui connecte les ventilateurs. En effet, il permet certes de contrôler l’éclairage ARGB des ventilateurs, mais il bloque la vitesse de rotation des ventilateurs à une valeur fixe et il n’est pas possible de modifier cela. Notez qu’il est possible d’installer jusqu’à 13 ventilateurs ou même 11 avec deux 200 mm en façade et deux autres sur le dessus. Trois ventilateurs sont préinstallés : deux de 200 mm en façade et un de 120 mm à l’arrière.


    Pour parler des prix, ce boîtier à un prix d’environ 230 euros sur Amazon. Sur LDLC il faudra en revanche débourser 295-300 euros selon la couleur que l’on désire. En effet, la version blanche est 5 euros plus chère.


    Pour nous ce sera une médaille HC d’Or pour ce boîtier Thermaltake View 51 TG ARGB. N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce boîtier et à nous dire ce que vous attendez d’un boîtier dans cet ordre de prix.

    Médaille d'or par HardwareCooking

    Pour

    • Design réussi
    • Trois panneaux en verre trempé de 4 mm d’épaisseur
    • Trois ventilateurs ARGB préinstallés dont deux 200 mm
    • USB Type-C en front panel
    • Un câble management facile
    • Montage facile des composants
    • Températures correctes
    • Possibilité de placer deux cartes graphiques à la verticale
    • Jusqu’à 13 ventilateurs

    Moins

    • Pas de filtre à poussière sur l’avant ni le dessus
    • Peu d’emplacements pour HDD 3,5″
    • Un système de remplacements à chaud pour le rack aurait été sympa

    Envie de voir plus de photos de ce boîtier Thermaltake View 51 TG ARGB ? Retrouvez dans notre dernière page la galerie photo de ce boîtier ! Enfin, n’oubliez surtout pas de vous abonner à notre chaîne en cliquant ici, c’est très important, c’est gratuit, et ça fait plaisir. De plus, nous allons prochainement réaliser une grosse configuration en watercooling custom dans ce boîtier pour le plaisir de nos mirettes.

    Voir la suite

    1 COMMENTAIRE

    1. À 200 / 300€ le boîtier ATX c’est quand même abusé
      Ok le boîtier est beau et les matériaux sont probablement de qualité (épaisseur de l’aluminium & verre trempé) mais la concurrence quoi que plus modeste propose des équivalent bien moins cher (kolink pour ne pas le citer offre un bumble tout aussi sympathique avec des ventilateurs RGB réglables par USB ou via Windows pour moins de 100€)

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.