Dossier : la baie informatique de la Cuisine du hardware

    Petit article spécial aujourd’hui. Comme vous le savez si vous nous suivez sur les réseaux sociaux, nous avons entrepris de gros travaux de rénovation dans un garage d’une surface de 40 m² pour le transformer en bureau. Mais comme nous aimons la difficulté, nous ne sommes même pas partis de quatre murs et d’un toit, mais de trois murs et sans toit puisque nous avons dû commencer par dégager celui qui trônait auparavant.

    Dans notre nouvelle Cuisine du Hardware (littéralement, puisque nous sommes passés chez Schmidt pour commander une cuisine et que nous avons ajouté un frigo pour avoir des boissons fraîches et garder la viande du barbecue au frais) nous avons bien installé une baie informatique, et c’est ceci le sujet de cet article : comment avons-nous pensé notre baie informatique ? Précisons tout de même qu’avant celle-ci nous n’avions jamais réalisé cela et qu’elle correspond à nos besoins spécifiques.

    Notre baie informatique : réseau et musique pour un encombrement minimum

    Des baies, il en existe de toutes tailles. En effet, pour choisir sa baie plusieurs facteurs sont à prendre en compte comme la hauteur (valeur exprimée en U), mais aussi la profondeur. Notre baie est une 12U avec des dimensions de 570 x 450 x 655 mm qui est destiné à être fixée à un mur. Car oui, nous ne voulions pas de grosse baie au sol, cela aurait pris de la place et nous voulons garder le plus de surface possible pour installer nos bureaux. Attention, la profondeur utile ici est de 34 cm, toute chose étant plus profonde ne pourra pas être installée dedans, ceci exclut un grand nombre de boîtiers PC format rack, mais aussi quasiment tous les NAS dans ce format. Mais ce n’est pas grave, notre serveur est installé dans un boîtier PC classique avec un grand nombre de disques durs au format 3,5″.

    Notre baie est donc déjà totalement pleine malgré ses 12U. Notez que pour tout composant format rack, leurs tailles sont calculées dans cette unité. Par exemple, notre switch a une taille de 1U, tout comme les balais et le panneau de brassage. Pareil, une étagère rack va occuper 1U, mais la hauteur utile dépendra en fait réellement de ce que l’on pose dessus. Nous avons les éléments suivants de haut en bas :

    • Panneau de brassage
    • Balai
    • Switch Netgear JGS524PE
    • Balai
    • Étagère avec : enregistreur Bascom (pour les caméras de sécurité) et le routeur WiFi ASUS RT-AX82U
    • Étagère avec onduleur Eaton Ellipse Eco 650 VA 
    • Multiprise
    • Amplificateur Home-Cinéma Denon AVR-X2700H DAB

    Panneau de brassage

    Le panneau de brassage sert uniquement à raccorder chaque prise murale à notre baie. Ainsi nous pourrons ensuite lier chaque prise à différents éléments sur un switch. De même, le tout dernier emplacement numéro 24 est celui qui amène internet à la baie puisque notre box reste dans la maison.
    Un câble Ethernet a donc été tiré de la maison jusque dans le panneau de brassage. Enfin, on y trouve aussi la connexion de nos deux caméras de sécurité.

    Nous avons pris un panneau de brassage de la marque deleyCON avec des modules Keystone de la même marque. Remarquez les balais que nous avons installés pour faire un câble management plus propre. Avec tant de câbles, il est important de garder un espace propre.

    Switch Netgear JGS524PE

    En parlant de switch, celui-ci se doit d’être manageable et nous utilisons un Netgear JGS524PE de 24 ports avec 12 ports PoE 100 Watts que la marque a bien voulu nous envoyer pour équiper notre nouveau local (un grand merci à eux). Celui-ci va nous permettre de connecter chacune de nos prises RJ45 murales réparties dans le bureau via notre panneau de brassage. Les éléments inclus dans notre baie comme l’enregistreur caméra ou l’amplificateur Home Cinéma sont donc directement connectés à notre switch. La bande passante totale de ce switch est de 48 Gbps. Notez aussi que chacun des ports est capable de gérer une vitesse de 2000 Mbps. Évidemment il supporte le VLAN pour segmenter le Trafic et propose des fonctionnalités QoS pour prioriser les trafics selon ses besoins.

    Notez que le kit pour l’installer en rack est fourni en bundle. Il suffira de visser les extenseurs pour pouvoir le fixer à l’armoire. 

    Netgear apporte à ce switch une garantie à vie avec un service technique par chat 24h/24 et 7j/7 à vie. Un échange à J+1 est aussi prévu en cas de besoin.

    Routeur Wi-Fi ASUS RT-AX82U

    Vous la voyez cette grande lumière bleue cachée dans la baie tels les yeux d’un loup en pleine nuit dans les dessins animés ? Il s’agit tout simplement du routeur WiFi ASUS RT-AX82U. Il nous permet donc d’avoir un réseau WiFi 6 rapide et stable dans la Cuisine du Hardware, mais aussi à l’extérieur pour garder le WiFi devant le barbecue lorsqu’on retourne les merguez entre deux benchmarks. En effet, le local n’étant pas solidaire du lieu d’habitation, le WiFi captait vraiment trop mal et cela était donc nécessaire pour les PC portables, mais aussi nos smartphones pour ne pas consommer toute la data. Chose qui va vite quand on balance du matin au soir de la musique sur l’amplificateur via le Bluetooth. Ce routeur propose les bandes 2,4 GHz et 5 GHz avec la dernière norme WiFi 6 802.11ax pour un débit théorique maximum de 5400 Mbps. N’oublions pas les nombreuses fonctionnalités qu’il propose avec par exemple AiProtection valable à vie, un mode gaming mobile, redirection de ports, différents modes possibles comme point d’accès, pont média, etc. Petit plus, ASUS annonce ce routeur étant compatible avec la console de jeu PlayStation 5. L’éclairage RGB est également présent et est configurable via le logiciel ASUS AURA Sync et même via l’interface de gestion du routeur.

    Notez qu’il propose également la technologie AiMesh. Associé à notre autre routeur ASUS AiMesh AC1900 qui équipe la maison, les appareils switchent automatiquement leur connexion sur le routeur le plus proche offrant la meilleure connexion.

    Là aussi nous remercions grandement ASUS d’avoir équipé d’un très bon WiFi la Cuisine du Hardware.

    Enregistreur caméra

    C’est lui qui alimente nos caméras de sécurité et qui permet l’enregistrement de ce qui se passe. De même, nous pouvons brancher un écran à l’enregistreur pour avoir une image des caméras. Notez que nous avons également accès aux images via une application sur notre smartphone et via un navigateur web.

    Onduleur Eaton Ellipse Eco de 650 VA et multiprise

    Puisque notre enregistreur caméra est situé dans la baie, il ne fallait pas qu’en cas de coupure de courant celui-ci s’arrête. Nous avons donc placé un onduleur Eaton Ellipse Eco de 650 VA dans la baie. La multiprise est connectée directement sur l’onduleur et ainsi l’ensemble des équipements de notre baie sont protégés. Nous utilisons déjà depuis plusieurs années plusieurs onduleurs de cette marque au bureau et nous en sommes pleinement satisfaits.

    Ampli Home-Cinema Denon AVR-X2700H DAB

    Parce que nous sommes optimistes et que nous voulions nous mettre bien d’entrée de jeu dans le garage, nous avons fait le choix d’installer un système audio basé sur un amplificateur Home Cinema. Celui-ci est connecté à quatre enceintes Focal 100ICW8 réparties directement dans le faux-plafond. Ceci permet de ne pas s’encombrer de haut-parleurs à disposer au sol. Un point important puisque c’est un espace de travail avant tout et que nous ne voulons pas être encombrés. Pour cet amplificateur nous avions donc deux besoins très précis.

    • Il devait être contrôlable depuis notre smartphone puisque avec la télécommande, forcément ça n’aurait pas été pratique. Compatible Google Assistant et autres assistants vocaux et disposant du Bluetooth.
    • Il devait comporter au minimum deux sorties HDMI. Nous nous sommes donc tournés vers l’ampli le moins cher disposant de deux sorties HDMI pour faire notre choix qui s’est arrêté sur un Denon AVR-X2700H DAB. Celui-ci répond entièrement à notre premier critère.

    Pourquoi deux sorties HDMI ? Cela nous permet de switcher la sortie sur deux appareils distincts. Premièrement nous aurons sous la baie, au niveau du plan de travail de la cuisine des ports HDMI murales. Un premier en entrée et un second en sortie, la sortie permettant de brancher un écran pour avoir une image de n’importe quelle source d’image connectée à l’ampli comme un NAS ou encore notre enregistreur caméra. La deuxième prise en sortie est située au niveau du plafond, à l’emplacement d’un futur vidéoprojecteur. Ainsi, nous aurons la possibilité de poser un laptop au niveau de la cuisine de le brancher en entrée pour le connecter au vidéoprojecteur via les prises murales. Nous voilà donc avec un système non encombrant et largement suffisant pour un bon nombre d’années.

    Comme on peut le voir sur la photo ci-dessous, les câbles descendent du plafond et sont tenus ensemble pour être le plus discrets possible. Nous n’avons pas jugé nécessaire d’installer une goulotte puisqu’ils ne sont visibles à aucun moment à hauteur d’homme.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.