Test : GIGABYTE GTX 1660 SUPER GAMING OC 6G

Overclocking & benchmarks : GIGABYTE GTX 1660 SUPER GAMING OC 6G

Pour tester cette carte graphique GIGABYTE GTX 1660 SUPER Gaming OC 6G, nous lui faisons passer plusieurs tests via des logiciels de benchmark comme ceux de chez UL Benchmark pour Fire Strike et Time Spy. Nous la passerons aussi sous Port Royal, Furmark, mais également en jeux vidéos. Elle passe donc sous les jeux suivants :

  • Battlefield 1
  • Battlefield V
  • Project Cars 2
  • Far Cry 5
  • Assassin’s Creed Origins
  • Control
  • Deliver Us The Moon

Les FPS, moyen et maximum en jeux sont relevés à l’aide du logiciel Fraps quand il n’y a pas de benchmark intégré directement dans le jeu c’est le cas avec Far Cry 5 par exemple. Évidemment, les réglages sont systématiquement poussés au maximum et les synchronisations verticales sont désactivées. De même nous regarderons aussi de plus près l’efficacité de son système de refroidissement via un stress test de 45 minutes sous OCCT GPU 3D. Les températures sont relevées à la fois via les sondes lues par GPU-Z ainsi que via la caméra thermique au niveau de la backplate. Nous relevons également la consommation électrique de la carte via le logiciel GPU-Z. Pour la consommation nous la relevons à la fois le maximum durant le stress test du test de température, mais aussi durant le benchmark du jeu Far Cry 5.

3DMark Fire Strike

Commençons cette série de benchmarks avec le célèbre Fire Strike de chez UL Benchmark. Notre GTX 1660 SUPER obtient un score à stock de 16 662 points passant à 18 431 points avec notre overclocking. Sous Fire Strike Extreme nous passons de 7 495 points à 8 325 points. Enfin, sous le lourd Fire Strike Ultra nous passons de 3 261 points à 3 603 points. Notre overclocking a été réalisé via MSI Afterburner, la fréquence du GPU a été poussée à +145 MHz et la mémoire à +1325 MHz.

3DMark Time Spy

Sous le benchmark Time Spy un score graphique de 6 355 points est atteint à stock et passe à 6 786 points avec notre overcloking. Sous Time Spy Extreme, nous passons de 2 850 points à 3 091 points. Ici l’overclocking est à +125 MHz pour le GPU et +1250 MHz pour la mémoire.

Furmark

Sous Furmark maintenant, avec le preset 1080p nous passons d’un score de 6 152 points à 7 058 points avec l’overclocking. Sous le preset 1440p nous passons de 4 182 points à 4 804 points et enfin sous le preset 2160p nous passons de 2 292 points à 2 606 points. Pour l’overclocking ici nous avons poussés les curseurs à +140 MHz pour le GPU et +1225 MHz pour la mémoire.

Port Royal

Sous Port Royal, benchmark qui teste essentiellement les capacités point de vue Ray Tracing, le score n’est pas ouf et c’est normal. Ici nous passons de 1 578 points à 1 684 points avec l’overclocking de +125 MHz pour le GPU et +1200 MHz pour la mémoire. En effet, n’oublions pas que même si le Ray Tracing est possible désormais sur la gamme GTX, elle ne possède pas de RT cores. Les performances sont donc bien moindres qu’une carte de la gamme RTX.

bernchmark Port Royal

HC mixeuse

Si l’on passe tous ces résultats à la mixeuse, nous obtenons une moyenne de 6 497 points. Un score qui place cette GIGABYTE GTX 1660 SUPER GAMING OC 6G un poil de cheveux au-dessus de la GTX 1660 Ti.

benchmark moyenne logiciels GTX 1660 SUPER

Système de refroidissement : VRM et GPU

Pour ce stress test, il est effectué via le célèbre OCCT GPU 3D avec un test de 45 minutes. Précisons aussi que pour faire ce relevé spécifique, comme nous devons nous placer parfaitement face à la carte graphique pour le relevé via la caméra thermique, nous l’avons installée sur une table de bench Dimastech au lieu de la laisser dans le boîtier. Celle-ci ne bénéficie donc pas du flux d’air d’autres ventilateurs. Les températures sont relevées via le logiciel GPU-Z.

À l’issu du stress test, nous relevons une température GPU de 66 °C. Enfin, à la caméra thermique nous relevons 49,1 °C. Précisons que la backplate est en plastique et non en métal. De plus, elle ne fait office que de protection et ne participe pas au refroidissement de la carte.

température caméra thermique GTX 1660 SUPER GAMING OC

Consommation carte graphique GIGABYTE GTX 1660 SUPER Gaming OC 6G

Pour mesurer la consommation électrique, nous procédons de deux manières afin de croiser les données. Premièrement, nous relevons sa valeur maximale lors du stress test OCCT GPU 3D que nous réalisons pour notre test de température juste au-dessus. Puis, nous la relevons lors du benchmark intégré au jeu Far Cry 5 dans une définition FHD. Dans notre cas, nous relevons 144,1 Watts durant les 45 minutes de stress test sous OCCT et 124,8 Watts durant le benchmark de Far Cry 5. Une carte graphique qui n’est pas trop gourmande donc et ne nécessitera pas de grosses alimentations.

consommation GTX 1660 SUPER

Passons à la suite et benchons quelques jeux vidéos.

Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.