Rachat d’Activision Blizzard par Microsoft : la FTC va enquêter sur le rachat

    C’est un achat qui a fait couler beaucoup d’encre. En effet, Microsoft qui rachète Activision Blizzard, ça ne passe pas inaperçu et ça implique beaucoup de choses. Il s’agit aussi de la plus grosse transaction point de vue monétaire dans ce milieu. C’est pourquoi la FTC (acronyme de Federal Trade Commission) va enquêter sur ce rachat afin de vérifier que cela ne nuira pas à la concurrence. La même chose a été faite pour le rachat d’ARM par NVIDIA et ce dernier a fini par abandonner cette idée. Initialement, ça devait être le ministère de la Justice sur ce dossier, car les deux agences sont chargées d’enquêter sur les fusions dans le pays. Celles-ci décident entre elles de qui se chargera de telle ou telle affaire.

    Pensez-vous que le rachat d’Activision Blizzard par Microsoft va freiner la concurrence ?

    Ainsi, la FTC va enquêter sur comment cette acquisition par Microsoft pourrait nuire à ses concurrents en limitant l’accès aux plus grands titres. Nous pensons notamment au fait que Microsoft pourrait rendre exclusif à la Xbox et PC la franchise Call of Duty, la rendant indisponible sur les consoles PlayStation, un sujet dont nous avons déjà parlé il y a quelques jours. Il ne faut pas oublier que pour le moment Sony devance Microsoft en termes de ventes de consoles et que la PlayStation génère une grande partie des revenus d’Activision. Un sujet qui n’est donc pas sans conséquence.

    Rachat d'Activision Blizzard par Microsoft : la FTC va enquêter sur le rachat

    Cette acquisition devrait se conclure en juin 2023 selon le calendrier de Microsoft. Mais avec l’enquête de la FTC, rien n’est plus sûr. Rappelons que l’agence avait conclu pour l’accord NVIDIA / ARM à 40 milliards de dollars, que ce rachat pourrait freiner la concurrence. Comme nous l’avons mentionné plus haut, NVIDIA aurait jeté l’éponge sur son offre publique d’achat et ceci coûte à la marque au caméléon la somme de 1,25 milliard de dollars d’indemnités de rupture. Microsoft devrait verser à Activision Blizzard entre 2 et 3 milliards de dollars s’il ne venait pas à clôturer l’offre.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.