Test : GIGABYTE UD1000GM PCIe 5.0, une alimentation avec le 12VHPWR

    Aujourd’hui dans la Cuisine du Hardware, nous testons l’alimentation GIGABYTE UD1000GM PCIe 5.0. Il s’agit ici de la dernière alimentation de GIGABYTE et qui propose la toute nouvelle connectique PCIe 5.0 pour les cartes graphiques de nouvelle génération comme la RTX 3090 Ti et les futures cartes arrivant plus tard cette année.

    Sommaire du test de l’alimentation GIGABYTE UD1000GM PCIe 5.0

    Pour commencer avec les caractéristiques techniques, nous sommes sur un design full modulaire et nous sommes sur un format très compact pour une puissance de 1000 Watts. En effet, les dimensions de ce bloc sont de 150 x 140 x 86 mm seulement lui permettant d’être installé dans des boîtiers assez compacts. Nous avons des condensateurs japonais et une garantie allant jusqu’à 10 ans. Nous sommes sur une conception Active PFC et nous sommes sur un système monorail. Nous sommes sur une certification énergétique 80 Plus Gold assurant un rendement énergétique de 90 % à 20 % de charge, 92 % à 50 % de charge et 89 % à 100 % de charge.

    Mais la grande force de cette alimentation est de proposer nativement le support de la nouvelle norme PCIe Gen5 « 12VHPWR » pour les nouvelles cartes graphiques compatibles. En effet, ce câble 16 broches (12+4) est capable de fournir jusqu’à 600W de puissance. Sans ce câble, il faudrait passer par trois câbles PCIe 8 broches pour alimenter les grosses cartes graphiques.

    GIGABYTE a placé des dissipateurs thermiques plus grands de l’ordre de 200 % afin d’améliorer le refroidissement de ses composants, mais aussi le flux d’air. La marque annonce que les performances de dissipations thermiques sont augmentées de 10 %, permettant ainsi de prolonger la durée de vie de l’ensemble. Nous y trouvons un ventilateur de 120 mm à roulement hydraulique intelligent. Ce ventilateur utilise la fonction Smart Fan lui permettant de ne tourner qu’à partir de 20 % de charge, soit 200 Watts dans le cas présent.

    Test alimentation GIGABYTE UD1000GM PCIe Gen5
    Alimentation GIGABYTE UD1000GM PCIe Gen5

    Alimentation oblige, la sécurité est bien présente et ce bloc présente bon nombre de protections. Cela pour éviter tout problème et prolonger la vie de celle-ci ainsi que des composants de la configuration qu’elle alimente :

    • OVP (protection contre les surtensions)
    • UVP (protection contre les sous-voltages)
    • SCP (protection contre les courts-circuits)
    • OPP (sur la protection de puissance)
    • OCP (protection contre sur-intensités)
    • OTP (protection contre les surchauffes)

    Pas d’informations encore au niveau du laboratoire Cybenetics pour les certifications ETA et Lambda, il faudra encore attendre pour que cette référence y soit passée. Avec une alimentation de 1000W, l’idéal est donc d’avoir un PC qui charge à hauteur de 500 W en charge pour obtenir le meilleur rendement énergétique que peut fournir le bloc. Mais nous vous conseillons de passer sur un bloc aussi puissant qu’à partir d’un CPU Intel Core i9 ou un AMD Ryzen 9 accompagné d’une carte graphique RTX 3080/3090. Si vous n’avez pas au moins ça, un bloc de 1000 Watts n’a strictement aucun intérêt. Ici, nous avons reçu ce bloc d’alimentation en accompagnement de notre GIGABYTE RTX 3090 Ti GAMING OC puisqu’elle possède le nouveau connecteur d’alimentation PCIe Gen5. Une carte graphique qui a consommé jusqu’à 495W dans notre test.


    Pour parler du prix, cette référence est à un prix recommandé de 170 euros. Cependant, elle n’arrivera que prochainement sur le marché.


    Packaging et bundle

    Au niveau du packaging, nous retrouvons quelque chose d’assez compact à l’image du bloc lui-même. Sur la face avant nous avons la référence, les principales technologies, la mention du PCIe Gen5 et bien sûr une photo du bloc. C’est à l’arrière que nous allons avoir le détail sur l’efficacité énergétique, le niveau de bruit et les câbles présents. Nous y avons aussi le détail des ampérages sur les lignes 3,3, 5 et 12V.

    À l’ouverture du carton, les câbles sont sur la droite et à gauche nous avons le bloc bien calé dans de la mousse avec le manuel d’utilisation. Le câble PCIe Gen5 est assez particulier. Il faudra y faire très attention, car les 4 fils pour les broches de signaux sont assez fins et comme vous le voyez, ils ne sont pas spécialement protégés par la gaine qui s’arrête très tôt. Notez par ailleurs que hormis ce dernier, nous sommes sur des câbles plats et tous sont entièrement noirs.

    Pour les câbles présents, nous avons :

    • ATX/MB 20+4 Pin x 1 : 610mm*1
    • CPU/EPS 4+4 Pin x 2 : 600mm*2
    • PCI-e 6+2 Pin x 6 : 600mm+150mm*2
    • PCIe Gen5 16 broches*1
    • SATA x 8 : 600mm+150mm+150mm+150mm*2
    • 4 Pin Peripheral x 3 + 4-Pin floppy x 1 : 500mm+120mm+120mm+150mm*1

    Aspect visuel

    Visuellement, le bloc d’alimentation GIGABYTE UD1000GM PCie Gen5 est très sobre. Sur les tranches nous retrouvons le même design des deux côtés avec une impression blanche sur un fond noir. Le côté avec le ventilateur présente comme toujours une grille de protection avec quelques patterns géométriques autour. Sur le dos, nous retrouvons une grande étiquette avec les caractéristiques techniques, la référence, le numéro de série et d’autres informations encore. Le rail 12V prend 83,3A et le +12VHPWR 55A (maximum 1000 W ensemble) et les rails 3,3V et 5V prennent chacun 25A pour 125 W maximum.

    À l’arrière du bloc, au niveau de l’entrée A/C nous avons l’interrupteur ON / OFF. De l’autre côté, nous retrouvons les connectiques. Un autocollant recouvre cette partie pour la protéger. Notez la présente du port PCIe Gen5.

    Remarquez que nous avons directement imprimé sur le câble la mention « 600W ».

    Test GIGABYTE UD1000GM PCIe Gen5

    Passons maintenant à la suite et regardons de plus près les caractéristiques techniques ainsi que la stabilité des tensions.

    Lire la suite


    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.