Test : AiO ARCTIC Liquid Freezer II 360, du bon et du mauvais

    Aujourd’hui dans la Cuisine du Hardware on passe d’un extrême à l’autre chez ARCTIC. En effet après avoir testé le ventirad Freezer 7X, excellente alternative aux rads stock Intel ou AMD, nous testons cette fois-ci un refroidissement liquide. Et pas du petit puisque nous sommes sur un modèle disposant d’un radiateur de 360 mm. Une référence qui en plus possède une particularité assez insolite, mais très pratique : un ventilateur de type radial de 40 mm au niveau du bloc pompe/waterblock. Celui-ci est dédié au refroidissement des dissipateurs thermiques VRM des cartes mères.
    Du coup, en plus de refroidir votre processeur ce Liquid Freezer II a-t-il les capacités de refroidir correctement les VRM ? La réponse au travers du test de ce ARCTIC Liquid Freezer II 360.

    Arctic logo

    Watercooling AiO ARCTIC Liquid Freezer II 360, on refroidit tout ce qui traîne

    Ce watercooling tout-en-un ARCTIC Liquid Freezer II 360 est, comme son nom l’indique, un refroidissement AiO de 360 mmIl dispose donc naturellement d’un radiateur de 360 mm et de trois ventilateurs Arctic P12 de 120 mm. La gamme comprend quatre versions avec les :

    • Liquid Freezer II 120
    • Liquid Freezer II 240
    • Liquid Freezer II 280
    • Liquid Freezer II 360

    Quatre versions dont les prix conseillés sont compris entre 74,99 € pour le 120 mm et 116,99 € pour le 360. Du watercooling tout-en-un très abordable, mais qui devrait être également fiable dans le temps, du moins nous l’espérons.

    ARCTIC Liquid Freezer II 360

    Nous allons donc voir tout au long de ce test ce que ce watercooling tout-en-un vaut. Cela en termes de caractéristiques techniques, du système de fixation et bien sûr de ses performances en benchmarks via notre protocole de test.

    Caractéristiques techniques

    Nom commercial ARCTIC Liquid Freezer II 360
    Support du processeur Intel : LGA 1150, 1151, 1155, 1156, 1200
    2066, 2011v3, 2011
    AMD : AM4, sTR4
    Matériaux Cold plate en cuivre et radiateur en aluminium
    Dimensions radiateur 398 x 120 x 38 mm
    Poids total 1,687 kg
    Garantie 2 ans
    Ventilateurs 3 x 120 mm
    Vitesse – Niveau sonore maxi 200 – 1800 tr/mn – 0,3 Sone (Environ 22,5 dBA)
    Flux d’air / Pression statique 56,3 CFM / 2,2 mm-H²O
    Connecteur 4 broches PWM
    Ventilateur VRM 40 mm – 1000 à 3000 tr/mn
    Pompe 800 à 2000 tr/mn

    Packaging

    ARCTIC n’a pas tout misé sur le packaging qui reste très basique : une boîte en carton très longue aux couleurs bleues de la marque. Nous retrouvons sur la face avant une représentation imagée du Liquid Freezer II 360 ainsi que la mention des 2 ans de garantie et la présence de la pâte thermique MX-4.
    À l’arrière, nous retrouvons en photo ou image, les spécificités de cet AiO, le câble management intégré, les ventilateurs optimisés pour les radiateurs, le refroidissement de l’étage d’alimentation et le fait qu’il soit prêt pour l’overclocking extrême. Sur les côtés nous retrouvons l’ensemble des spécifications techniques.

    Dans le bundle nous allons trouver :

    • Le radiateur et les trois ventilateurs déjà montés
    • Backplate Intel
    • Barre de fixation AMD AM4 + Intel 115x / 1200 / 2011-3 / 2066
    • Visserie
    • Carte QR-Code pour télécharger le manuel d’utilisation

    Bundle AiO ARCTIC

    Aspect visuel : ARCTIC Liquid Freezer II 360

    Ici la marque vise sur les performance et ne fait pas dans la débauche de lumière RGB. Que ce soit au niveau des ventilateurs ou de la pompe aucun éclairage n’est présent.
    Le watercooling tout-en-un porte ici bien son nom puisque tout est livré prémonté. Les trois ventilateurs sont déjà vissés sur le radiateur de 360 mm et les câbles sont également branchés entre eux. Une attention très appréciable.

    Test ARCTIC Liquid Freezer II 360

    C’est d’ailleurs une autre spécificité de cet AiO, un seul câble à brancher sur la carte mère permet de gérer la pompe, les ventilateurs de 120 mm et le petit de 40 mm. Nous verrons plus loin si ce choix est judicieux ou non.

    Le radiateur de 360 mm (398 mm de longueur totale) fait 38 mm d’épaisseur. Il est coiffé de trois ventilateurs PWM de 120 mm dont la vitesse de rotation peut varier entre 200 et 1800 tr/mn. Au niveau des nuisances sonores nous avons 0,3 Sone soit environ 22,5 dBA.

    ventilateurs

    La coldplate est en cuivre et vissée au bloc pompe. L’ensemble fait assez cheap, mais son prix de seulement 115 € pour du 360 mm nous rappelle qu’il se destine aux petits budgets qui ont malgré tout besoin de performances.

    Coldplate

    La particularité de cet AiO, c’est qu’il dispose d’un petit ventilateur blower de 40 mm chargé de refroidir les VRM. Suffisamment intrigant pour qu’on se penche dessus.

    Au premier abord, il est clair que nous ne sommes pas sur de l’AiO haut de gamme. Beaucoup de plastique certes, mais l’ensemble est d’une qualité très acceptable, surtout lorsque l’on se penche sur son prix de seulement 115 euros.
    Ce que nous allons regarder lors du montage et du relevé de températures. Mais avant d’en arriver là, attardons-nous plutôt sur l’installation de cet AiO ARCTIC Liquid Freezer II 360.

    Lire la suite

    3 Commentaires

    1. « La pompe tournant moins vite, nous craignions qu’elle n’apprécie pas ce traitement dans la durée. Mauvaise idée décidément que d’avoir choisi un câblage unique. »
      Je ne comprends pas. Une pompe PWM, faite pour s’adapter à la charge.
      Où est le problème ? Moi je trouve l’idée intéressante et de toute évidence, efficace.
      De plus, il y a surement aussi un réglage « Silencieux », ça m’aurait intéressé d’en connaitre le résultat.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.