Test : ventirad ARCTIC Freezer 7X, un ventirad entrée de gamme

Dans la Cuisine du Hardware, continuons dans les tests ventirads avec un produit à la taille riquiqui. Dans nos derniers tests nous avons pris l’habitude de tester des modèles assez volumineux, comme le CORSAIR A500 ou le Noctua NH-D15 chromax.black encore en cours de test.
Et bien rien à voir ici avec le ventirad ARCTIC Freezer 7X : un poids plume de seulement 425 grammes qui nous allons étudier ensemble.

Ventirad ARCTIC Freezer 7X

ARCTIC est principalement connu pour ses pâtes thermiques avec par exemple la MX-4 2019 Edition que nous utilisons pour nos tests et ses bras pour les moniteurs PC comme le ARCTIC Z2-3D Gen 3 que nous avions testé. Mais la marque est également connue pour ses refroidissements Alpine, mais surtout la gamme Freezer qui comprend des ventirads, mais également du watercooling, le tout à des prix abordables.
Que donne donc ce Freezer 7X au niveau des performances ? Voyons cela au travers de ce test.

Arctic logo

Nous sommes ici sur du poids plume avec un ensemble radiateur et ventilateur de seulement 425 grammes. Il est compatible avec les sockets Intel (LGA 1150 / 1151 / 1155 / 1156 / 1200 / 775) et AMD (AMD3 / AMD3+ / AM4 / FM1 / FM2/ FM2+).

Il se compose d’un radiateur en aluminium et d’un ventilateur de 92 mm muni d’un capot en plastique. Ce dernier vient recouvrir le dessus du radiateur en cachant les têtes des caloducs.

test ventirad ARCTIC Freezer 7X

Proposé à un prix de vente conseillé de 16,99 euros TTC ce ventirad est clairement affiché comme un modèle d’entrée de gamme.

Caractéristiques techniques

Nom commercial ARCTIC Freezer 7X
Support du processeur Socket Intel
LGA 775 / 1200 / 1150 / 1151 / 1155 / 1156
Socket AMD
AMD3 / AMD3+ / AM4 / FM1 / FM2 / FM2+
Ventilateur 92 mm Dérivé de la série P
Connecteur 4 broches
Vitesse de rotation PWM de 300 à 2000 tr/mn
Matériaux Cuivre et aluminium
Hauteur 132,50 mm (avec ventilateur)
Largeur 110,50 mm
Profondeur 74,30 mm
Poids 425 g (ventilateur compris)
Garantie 6 ans

Packaging

La boîte du ventirad est toute petite, ce qui nous change des ventirads que nous avons l’habitude d’avoir entre les mains. Elle reprend la couleur bleu de la marque. Une photo du ventirad, le logo de ARCTIC et le modèle, voici ce que l’on trouve à l’avant. Sans oublier les six ans de garantie, pas mal pour un modèle de cette gamme de prix.

Sur les côtés nous retrouvons l’ensemble des caractéristiques ainsi que le contenu de la boîte. En ouvrant le carton, nous retrouvons :

  • Le ventirad
  • Le ventilateur et son cache en plastique

Sous le carton du bundle, nous retrouvons un petit carton qui ne contient pas grand chose :

  • Le support de fixation Intel
  • Les quatre targettes qui retiendront ce support
  • Un QR-Code pour récupérer le manuel

Le ventilateur de 92 mm est déjà monté sur le ventirad. Rien à faire donc, regardons à quoi ça ressemble.

Aspect visuel : ventirad ARCTIC Freezer 7X

Soyons clair, nous sommes sur un modèle d’entrée de gamme donc ne nous attendons pas à une qualité de fou. Le ventilateur et son cache sont en plastique d’une qualité quelconque, mais bon nous sommes sur un ventirad à 17 euros, il ne faut pas trop lui en demander.
Remontons les choses dans le contexte, ce ventirad s’adresse principalement aux personnes souhaitant remplacer le ventirad stock de leur processeur par un modèle plus performant. Mais tout en gardant un budget somme toute raisonnable, ce qui est le cas.

Le ventilateur est à priori de qualité malgré tout et de bonne facture. Il n’est pas épais, avec des bords pleins. Côté radiateur, les 44 ailettes de 0,4 mm d’épaisseur ont été travaillées en dents de scie afin d’optimiser le refroidissement et améliorer le flux d’air.

La base des deux caloducs de 6 mm en cuivre est en contact direct avec le processeur et permet un bon échange thermique avec celui-ci. Une coque plastique protège la coldplate, mais également la pâte thermique MX-2 préappliquée.

ARCTIC Freezer 7X pâte thermique

On remarquera également les crochets de fixation qui serviront aussi bien pour le montage AMD que pour le montage Intel. Montage simplifié ? C’est ce que nous allons juste après.

ARCTIC Freezer 7X crochets de fixation

Le ventilateur est un modèle dérivé de la série P. Il ne s’agit que d’un 92 mm, ce qui correspond tout à fait pour un ventirad de cette catégorie. Il se branche via une prise 4 broches. Discret et de petite taille, il peut ainsi prendre place dans de petits boîtiers.

Test ARCTIC Freezer 7X ventilateur

Montage

Passons à l’installation de ce ventirad ARCTIC Freezer 7X. Nous allons procéder à l’installation sur le socket AM4 de notre configuration de test. Il faudra tout d’abord avoir en place la fixation d’origine AMD au complet.

Le ventirad comporte de chaque côté un crochet qu’il faudra venir positionner dans la fixation AMD. Une fois bien positionné, vissez alternativement sans forcer jusqu’à ce que vous sentiez une résistance. C’est bon tout est OK.

Test ARCTIC Freezer 7X détail vis

Pour Intel, c’est également très simple. Prenez le support de fixation circulaire et positionnez-le au niveau des trous de la carte mère. Les mêmes que ceux utilisés pour le ventirad stock.

ARCTIC Freezer 7X bundle

Il suffit d’insérer les targettes dans les trous situés à chaque angle, d’appuyer pour les bloquer et voilà, le tour est joué. Pour le reste le ventirad se fixera de la même manière que pour AMD.

Test ARCTIC Freezer 7X vue ensemble

Il s’agit d’un montage qu’on retrouve souvent dans les ventirads d’entrée de gamme. Faciles à installer, ils s’adressent aux personnes n’ayant pas de connaissance particulière et n’ayant pas besoin de performances extrêmes.

Protocole de test et températures : ARCTIC Freezer 7X

Dans nos tests nous relevons la température grâce à la sonde thermique de la carte mère via le logiciel HWiNFO et Core Temp. Pour réaliser ces tests, nous laisserons la pâte thermique MX-2 de ARCTIC préappliquée. Le réglage des ventilateurs est sur « Normal » au niveau de la carte mère.
Nous avons pris la température au repos, puis nous faisons passer une séance de torture de 20 minutes au CPU sous le logiciel OCCT avec le stress test Linpack. Notre processeur AMD Ryzen 5 3600 est à une fréquence overclockée à 4,0 GHz. Nous relevons la température minimale et maximale.

Nous allons tester ce ventirad sur notre configuration de référence pour les tests de refroidissements :

  • Carte mère Gigabyte X570 AORUS Elite (bios F11)
  • Processeur AMD Ryzen 5 3600 @ 4,0 GHz
  • Watercooling AiO CORSAIR iCUE H100i RGB PRO XT (en test ici)
  • Mémoire Corsair Vengeance RGB PRO 2 x 8 Go 3200 MHz (en test ici)
  • Seagate Barracuda 510 512 Go (en test ici)
  • Carte graphique PNY GT 610 1 Go DRR3
  • Alimentation ANTEC HCG750 Bronze (en test ici)
  • Boîtier Antec P110 Luce (en test ici)
  • Windows 10 64Bit

Températures CPU

ARCTIC Freezer 7X températures

Les températures relevées sont un peu hautes, il fallait s’y attendre. N’oublions pas que nous sommes sur un modèle d’entrée de gamme à 16,99 €. Un modèle pour celles et ceux qui souhaitent remplacer le ventirad stock Intel ou AMD par un modèle plus performant mais dans un budget raisonnable.
Un maximum de 63°C est relevé, c’est plus que correct malgré tout et dans un silence appréciable. Et pas moins de 11 °C de gagné par rapport au Wraith Stealth fourni par AMD dans le bundle du Ryzen 5 3600.

Conclusion : ventirad ARCTIC Freezer 7X

On ne met pas tous ses œufs dans le même panier. Oui et ? Et bien il n’y a pas que les joueurs extrêmes et les professionnels à la recherche de performances et donc de refroidissements efficaces.
Et ça tombe bien, car ce ventirad ARCTIC Freezer 7X n’est pas à destination de ce genre de clientèle. Même s’il affiche des performances plutôt honorables au vu de sa taille et de son prix, il vise ailleurs. Les configurations pour la bureautique, les jeux très légers et en général tous les processeurs à faible TDP peuvent y prétendre. Mais comme le test sur notre Ryzen 5 3600 OC le montre, il n’y a aucun risque à le poser sur ce genre de CPU ; pour remplacer un Wraith Stealth par exemple.

Le design n’est certes pas des plus plaisants avec son plastique un peu cheap. Mais de nombreuses marques se contentent généralement de laisser les têtes de caloducs à nu, donc saluons l’effort de ARCTIC.
Le tout est à un prix mesuré puisqu’il est en effet proposé à la vente à un tarif conseillé de 16,99 €. On le trouve sur Amazon.com au prix de 19,99$ ou sur la Marketplace d’Amazon.fr à partir de 20,30 € (hors fdp) les prix devraient revenir à la normale d’ici quelque temps.

Test ARCTIC Freezer 7X montage final

Si on regarde ce que fait la concurrence, nous retrouvons le ANTEC A30, le DeepCool Ice Edge Mini FS V2.0 et le Zalman CNPS4X. Peu de concurrence dans cette tranche de prix, les constructeurs préférant investir dans des produits plus valorisants.
Malgré tout, il en faut pour toutes les bourses et c’est un honorable HC d’Or qui est attribué à ce ventirad ! Ne reste plus qu’à le voir en dispo chez nos revendeurs habituels et c’est nickel.

Médaille d'or par HardwareCooking

Pour

  • Abordable
  • Efficace
  • Performances honorables pour le prix
  • Montage
  • Mémoire facile d’accès
  • Silence

Moins

  • Éventuellement un plastique un peu moins « cheap »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.